Etty Hillesum

 

"On a parfois du mal concevoir et admettre, mon Dieu, tout ce que tes cratures terrestres s'infligent les unes aux autres en ces temps dchans.

Mais je ne m'enferme pas pour autant dans ma chambre, mon Dieu, je continue   tout regarder en face, je ne me sauve devant rien, je cherche comprendre et   dissquer les pires exactions, j'essaie toujours de retrouver la trace de  l'homme dans sa nudit, sa fragilit, de cet homme bien souvent introuvable.  Enseveli parmi les ruines monstrueuses de ses actes absurdes. ... Je regarde ton  monde au fond des yeux, mon Dieu, je ne fuis pas la ralit pour me rfugier  dans de beaux rves - je veux dire qu'il y a place pour de beaux rves ct de  la plus cruelle ralit - et je m'entte louer ta cration, mon Dieu, en dpit  de tout !" 

Etty Hillesum -Amsterdam 1942 -Une Vie Bouleverse  p.117 et 118- Folio